Le choix d'un placement financier

Mis à jour le 31/03/2014

Vous êtes conscient de la nécessité d'épargner pour assurer votre avenir (et notamment pour bénéficier d'une meilleure retraite), mais vous vous demandez comment choisir un placement à la fois rentable et sûr.

Le choix d'un placement dépend de votre âge, du montant de vos revenus, de votre situation fiscale et de vos objectifs. Vous devez aussi tenir compte de la durée pendant laquelle vous pouvez placer votre épargne. Ainsi si vous risquez d'avoir besoin de retirer vos fonds dans un délai court, il faut éviter les placements à risque et notamment l'achat d'actions pour ne pas risquer d'avoir à les vendre après une baisse de leurs cours. Dans ce cas, la meilleure solution consiste à placer vos fonds sur un livret de développement durable, sur un compte d'épargne-logement ou sur un compte à terme .

Si vous avez un projet d'achat immobilier, le plan d'épargne logement constitue un placement intéressant, car il vous donne droit à un intérêt garanti et à un prêt avantageux dont le montant varie en fonction de la somme épargnée. De plus, si vous recourez à l'emprunt proposé ; l'État vous verse une prime qui augmente le rendement de votre épargne. Enfin, les intérêts qui vous sont versés sont soumis aux prélèvements sociaux, mais ils ne sont pas imposables. 

Si vous êtes jeune et si vous pouvez épargner sur une longue période, vous pouvez accepter des placements plus risqués. Une première possibilité consiste à gérer vous-même un portefeuille d'actions cotées en Bourse, mais sachez que cette gestion exige une solide culture financière et une grande rigueur. En effet, il faut prendre en compte la taxation des dividendes et des plus-values pour apprécier la rentabilité de ce type de placement. Il en résulte que seuls ceux qui font l'effort de bien se renseigner et qui maîtrisent bien les techniques d'analyse financière peuvent s'enrichir en faisant des opérations boursières. Si votre culture financière n'est pas très importante, il est astucieux de consulter les graphiques indiquant les performances des SICAV et des fonds communs de placement qui investissent l'argent collecté dans des actions. Comparez les performances des parts émises par ces organismes et sélectionnez ceux qui réalisent les meilleures performances sur le long terme et qui résistent bien lorsque la Bourse baisse. 

En outre, sachez que l'immobilier constitue toujours un placement rentable et assez sûr à condition de bien choisir le bien acheté en sélectionnant de préférence un appartement se trouvant dans un quartier qui sera valorisé par des réalisations décidées par les autorités locales ou par une meilleure desserte ferroviaire ou routière. 

Enfin, si vous avez pris votre retraite et si vous souhaitez transmettre votre patrimoine à vos enfants en leur permettant de ne payer que des droits de succession faibles, sachez que l'assurance-vie constitue une solution tout à fait intéressante. En effet, si vous avez moins de 70 ans les primes que vous verserez à l'assureur ne seront pas taxées jusqu'à un montant de 152 501 € par bénéficiaire. Entre 152 501 et 852 500 €, le taux de taxation sera limité à 20 % et il s'élèvera à 31,25 % au-delà de 852 500 €. Les primes que vous aurez versées à partir de votre anniversaire sont soumises à une taxation au-delà d'un abattement de 30 500 €. 

Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
0
Pas encore de note.
Commentaires

Pas de commentaire pour cet article !

Besoin d'un expert comptable ?
  • Quel est votre secteur d'activité ?
  • Votre nom :
  • Votre téléphone :
  • Besoin d'un expert comptable ? Cliquez ici