Expert automobile : métier, salaire, formation et diplômes

Mis à jour le 17/07/2017

Niveau d'études : BAC+2

Salaire en début de carrière : 2 000 € brut

Environnement de travail : salarié, indépendant

Le rôle de l'expert automobile

L'expert automobile a pour mission d'évaluer la valeur d'un véhicule, ou le montant de sa remise en état.

Bien que plus répandu dans le milieu des voitures, l'expert automobile qui en a les compétences peut également évaluer des motos, camions, tracteurs, bateaux,…

Engagé par une société d'assurance, il expertise les dommages subis par un véhicule afin de définir si des réparations sont souhaitables, ou si le montant de l'intervention va au delà de la valeur du véhicule. Montant qu'il doit calculer lui-même de son côté pour vérifier que le garagiste applique des tarifs conventionnés.

Il vérifie en outre que la déclaration de l'assuré correspond bien à l'état du véhicule, et que le mécanicien ou le carrossier ne change pas une pièce qui pourrait être réparée ou redressée. Il fait part de ses doutes éventuels à la compagnie d'assurance qui peut décider de ne pas indemniser l'assuré.

Mais l'expert automobile intervient aussi sur des missions plus graves, lorsqu'un accident a donné lieu à un bilan dramatique. Il doit alors se rendre sur place, commandité par les forces de l'ordre ou par un tribunal, et déterminer dans quelles circonstances s'est déroulé le choc. Il définit qui a tort et qui a raison.

De façon plus légère, il peut aussi mettre à profit ses compétences pour évaluer le prix d'achat d'une voiture, particulièrement dans le monde des collectionneurs de véhicules anciens.

Dans tous les cas, l'expert automobile joue le rôle d'informateur (sur l'état d'un véhicule) et de médiateur (entre une assurance et un particulier, entre deux particuliers,…).

Les missions de l'expert automobile

L'expert automobile mène une véritable enquête sur chaque véhicule qui lui est confié :

  • analyse des dossiers de sinistre ou de transaction commerciale

  • inspection du véhicule

  • rencontre avec les garagistes agréés

  • établissement d'un rapport avec prise de décision

  • conseil auprès des clients, des assureurs et des tribunaux

Les compétences pour devenir expert automobile

L'expert automobile n'a pas le droit à l'erreur :

  • connaissances poussées en mécanique et carrosserie (connaissances à actualiser en permanence)

  • capacités de déduction

  • sens de l'écoute et de la communication orale

  • maîtrise de la rédaction de rapports

  • connaissance des normes légales en vigueur

La formation pour devenir expert automobile

Le métier d'expert automobile dispose d'un diplôme dédié et obligatoire pour exercer la profession. Celui-ci est accessible après le bac :

Cette formation dispensée par l'Ifor2a (institut de formation associé à l'automobile), se prépare en deux en ans et comprend trois unités distinctes :

  • A : enseignement général

  • B : enseignement technologique

  • C : formation professionnelle

Le plus souvent, les candidats au métier passent par un BTS en deux ans, ce qui les dispense des modules A et B pour leur DEA :

  • BTS maintenance des véhicules, option voitures particulières

  • BTS moteurs à combustion interne

  • BTS techniques et services en matériels agricoles

  • BTS maintenance des matériels de construction et de manutention

  • BTSA analyse, conduite et stratégie de l'entreprise agricole

  • BTSA analyses agricoles biologiques et biotechnologiques

Avec un niveau bac+2 en poche, il faut compter douze mois d'expérience professionnelle dans la réparation de véhicules pour accéder à l'unité C, et donc décrocher un DEA. Par la suite, l'expert est stagiaire pendant deux années avant de devenir autonome.

Le salaire de l'expert automobile

L'expert automobile débutant peut espérer dépasser la barrière des 2 000 € brut par mois. Par la suite, la rémunération devient plus intéressante.

En tant qu'indépendant l'expert automobile sera payé à l'expertise.

Le lieu de travail de l'expert automobile

L'expert automobile se déplace beaucoup. Il se rend dans les garages où sont stockés les véhicules sinistrés, ou chez un particulier qui veut faire expertiser sa voiture.

Il travaille le plus souvent pour les assurances, et peut exercer en indépendant.

La carrière de l'expert automobile

Sa carrière peut évoluer vers une spécialisation sur un type bien particulier de véhicule.

Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
0
Pas encore de note.
Commentaires

Pas de commentaire pour cet article !

Besoin d'un expert comptable ?
  • Quel est votre secteur d'activité ?
  • Votre nom :
  • Votre téléphone :
  • Besoin d'un expert comptable ? Cliquez ici