Etancheur : métier, salaire, formation, diplômes

Mis à jour le 10/08/2017

Niveau d'études : CAP à bac+2
Salaire en début de carrière : de 1 480 à 1 650 € brut
Environnement de travail : salarié, artisan
Métier(s) similaire(s) : étanchéiste, poseur en isolation thermique, revêtisseur

Le rôle de l'étancheur

L'étancheur assure l'étanchéité et l'isolation (thermique et phonique) des bâtiments, et plus généralement de tous types de constructions.

Première mission : l'étanchéité. Cet ouvrier spécialisé se charge d'empêcher toute infiltration d'eau par la pose de revêtements adaptés à la situation. Il cible les endroits les plus exposés et définit quelles sont les solutions à mettre en place : joints de dilatation, chemin d'écoulement des eaux pluviales, bardages en bois ou métalliques, revêtements en asphalte ou en résine de synthèse.

À chaque revêtement correspond une méthode de fixation ainsi qu'un protocole de préparation des supports. Si cela ne pose généralement pas de problème sur des bâtiments neufs, c'est en rénovation que l'étancheur doit pouvoir compter sur ses compétences techniques et sur sa polyvalence.

Lorsque l'étanchéité est assurée, l'étancheur peut être sollicité pour assurer dans la foulée l'isolation thermique et phonique du lieu. Il propose alors à son commanditaire différents types de matériaux en expliquant leur degré d'efficacité ainsi que leur coût.

Ce métier souvent pénible physiquement, et parfois dangereux lors de la manipulation de matières en fusion, offre de nombreux débouchés sur le marché de l'emploi.

Les missions de l'étancheur

L'étancheur empêche l'humidité d'attaquer les bâtis :

  • préparation des supports

  • mise en fusion du revêtement liquide de type asphalte, et pose

  • création de chemins d'écoulement des eaux pluviales

  • pose de matériaux isolants

  • installation de bardages

Les compétences pour devenir étancheur

L'étancheur assume des tâches assez pénibles :

  • faire preuve d'une très bonne endurance physique

  • connaître les méthodes de traitement et de pose des revêtements

  • se rendre mobile géographiquement

  • avoir des compétences polyvalentes en bricolage

La formation pour devenir étancheur

La formation d'étancheur s'articule autour de trois diplômes :

Peu d'établissements en France proposent ces formations, dans un domaine qui manque pourtant cruellement de main-d'œuvre. Alors que le CAP et le brevet professionnel forment des effectifs de terrain (avec des fonctions d'encadrement accessibles dès le BP), le BTS prépare le candidat à devenir chef de chantier ou intervenant en bureau d'études.

Le salaire de l'étancheur

Avec un CAP ou un brevet professionnel, l'étancheur débutant démarre sa carrière au salaire minimum. Le titulaire du BTS peut lui prétendre à un salaire supérieur.

Mais avec une certaine expérience, et en raison du manque criant de personnel qualifié en étanchéité, l'étancheur compétent peut négocier de substantielles augmentations.

Créer son entreprise de prestations en étanchéité

Le lieu de travail de l'étancheur

L'étancheur travaille pour une société du BTP qui propose des prestations aux industries, ou pour une entreprise qui a besoin de couvrir ses propres besoins en étanchéité.

Il exécute ses missions en intérieur comme en extérieur, par tous temps, et peut se retrouver à travailler dans des conditions assez difficiles (en hauteur, sous les toits, dans le bruit et la chaleur,…).

Bien souvent, l'étancheur doit se rendre mobile géographiquement pour répondre aux divers chantiers qui lui sont proposés.

La carrière de l'étancheur

L'étancheur qui fait preuve de sérieux et de rigueur peut assez vite se voir confier des responsabilités et exécuter ses missions en totale autonomie.

Aguerri à son secteur, il lui est possible de prendre en main une équipe d'ouvriers et d'étancheurs afin de couvrir la globalité d'un projet. Sa connaissance du terrain peut aussi être sollicitée par les bureaux d'études.

Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
0
Pas encore de note.
Commentaires

Pas de commentaire pour cet article !

Besoin d'un expert comptable ?
  • Quel est votre secteur d'activité ?
  • Votre nom :
  • Votre téléphone :
  • Besoin d'un expert comptable ? Cliquez ici