Impôt sur le revenu - le calendrier

Derniers articles
  • Chaque année, la date limite pour déposer sa déclaration d'impôt sur le revenu est avancée (en particulier concernant les déclarations papiers que l'administration veut marginaliser).
    C'est une fois encore le cas en 2015, comme le montre le calendrier venant d'être publié.
    Retour sur celui-ci.

  • Les impôts locaux constituent une charge importante pour les contribuables (entreprises ou particuliers) et leur concentration sur le dernier trimestre peut générer des oublis.
    Ainsi, voici les dates 2014.

  • Le mois de mai est très riche en matière d’obligations fiscales, pour les entreprises et les particuliers. Ainsi les professionnels de la comptabilité et de la fiscalité n’ont pas vraiment l’opportunité de profiter de l’atmosphère printanière et les contribuables sont stressés par l’approche imminente des dates butoirs. Voici les dates applicables en matière d’impôt sur le revenu

  • Les contribuables savent désormais quand ils devront déclarer leurs revenus 2013, quand ils recevront leurs avis d’imposition et quand ils devront payer le solde de l’IR.
    En effet, la Direction générale des finances publiques a publié un communiqué précisant les dates applicables en 2014.
    Voici ainsi le calendrier 2014 en matière d’impôt sur le revenu.

  • Déclarer ses revenus sur internet se révèle très intéressant. En effet, le législateur a voulu favoriser ce mode déclaratif, dans le but évident de faciliter la gestion de ce formalisme.
    Suite à un communiqué de l’administration, voici les dates applicables en matière de télédéclaration.

  • On connaît désormais les dates limites pour déclarer ses revenus en 2014. Et la tendance amorcée l’an dernier se confirme : les délais sont sensiblement raccourcis, en particulier pour la déclaration papier. Ainsi, il faudra prendre garde de ne pas être en retard, en se basant sur les délais applicables les années précédentes.

  • Ca y est, l’administration a renseigné les dates de déclaration concernant l’impôt sur le revenu et l’ISF 2014.
    Les délais ont été raccourcis en matière d’impôt sur le revenu et il faudra ainsi faire attention de ne pas se référer aux dates traditionnellement fixées (le 31 mai pour la déclaration papier d’impôt sur le revenu).
    Voici ainsi les dates à retenir

  • La vie des contribuables (en particulier les chefs d’entreprise) est marquée par l’existence de très nombreuses échéances fiscales, dont il convient de connaître les dates, sous peine de supporter quelques pénalités.
    Voici les principales échéances en 2014

  • Afin d’aider les particuliers à ne pas oublier leurs échéances fiscales et les dates butoirs applicables, voici un calendrier fiscal.

  • Vous êtes redevable de l’impôt sur le revenu ou même, pour les plus chanceux d’entre vous, de l’impôt sur la fortune ? Dans cette hypothèse vous n’échapperez pas aux obligations déclaratives des mois de mai et juin. Celles-ci sont soumises à des délais péremptoires que cet article vous propose de découvrir.

  • Vous êtes redevable de l'impôt sur le revenu ou même, pour les plus chanceux d'entre vous, de l'impôt sur la fortune ? Dans cette hypothèse vous n'échapperez pas aux obligations déclaratives des mois de mai et juin. Celles-ci sont soumises à des délais péremptoires que cet article vous propose de découvrir.

  • Quelles sont les dates à retenir pour l'impôts 2013 des particuliers?

  • La déclaration d’impôt est effectuée par les personnes qui ont plus de 18 ans et qui ont un foyer en France ou leur lieu de séjour principal (plus de 6 mois par an). Celle qui on leur activité professionnelle principale en France ou le centre de leur intérêts économiques en France.
    En cas d’omission de cette déclaration les particuliers peuvent se voir sanctionner par l’Administration Fiscale par le paiement d’un intérêt de retard, d’une majoration du montant de l’impôt du ou encore d’une imposition d’office. Alors pour éviter cela, résumons les dates importantes pour l’année 2013 !

  • En termes d’impôt sur le revenu, mieux vaut prévoir les échéances à venir pour ne pas se retrouver au dépourvu au moment où l’on vous en réclamera le paiement. Suivant votre situation et votre mode de déclaration, ces échéances ne sont pas les mêmes, faisons un point au cas par cas.

  • La déclaration d’impôt sur le revenu peut se faire soit papier, soit par internet. Les délais sont plus favorable pour les personnes qui déclarent leurs impôts sur internet et par conséquent le paiement se fera plus tard aussi mais cela dépend du département.

  • Le mois de mai ne correspond pas seulement à une période bucolique et printanière, c’est également le temps des déclarations d’impôt. Le calendrier 2012 vient d’être diffusé par l’administration et ainsi, les dates pour transmettre sa déclaration sont désormais connues. Prenons connaissance de ce calendrier.

  • Connaître la date butoir des impôts est quelque peu vital. En effet, le non respect de ces prescriptions engendre l’application de sévères pénalités. Même si les dates applicables se retrouvent sur les avis d’imposition, il est utile d’avoir une vision rétrospective de celles-ci. C’est l’objet du présent article.

  • En matière fiscal, le fait de ne pas respecter les prescriptions en matière de délai peut se révéler fatal. En effet, les pénalités applicables sont souvent assez sévères et les moyens d’y échapper, très réduites. C’est particulièrement le cas en matière d’impôt sur le revenu (IR) et d’impôt sur la fortune (ISF). L-Expert-comptable.com vient vous donner des précisions sur ce fait.

  • Le mythe de l’éternel retour a été théorisé par Niesztche et par d’autres philosophes. Il pourrait également s’appliquer aux déclarations d’impôts tant cette formalité semble s’inscrire dans un cycle aussi immuable qu’implacable. L-Expert-comptable.com vient vous donner des précisions sur les délais applicables en 2012, concernant l’impôt sur le revenu et l’impôt sur la fortune.

  • Comme chaque année, il faut déclarer ses revenus. Cette formalité obéit à des règles strictes, que tout contribuable doit connaître. Il est important de respecter les délais pour ne pas avoir à payer des frais supplémentaires. Nous vous proposons de découvrir ces règles, avant le début de la campagne d’imposition 2012.

  • Chaque année, l’administration fiscale publie un calendrier avec les délais de déclaration d’impôts. Selon que le contribuable ait opté pour la mensualisation ou pour l’acompte provisionnel, les délais de déclaration d’impôt changent. Par ailleurs, l’administration fiscale accorde quelques jours supplémentaires pour les délais de déclaration d’impôt via Internet.

  • La fiscalité est une matière mouvante, ce qui la rend très ardue à appréhender. Ainsi, les règles applicables sont constamment modifiées par la ronde des lois de finances (5 en 2011 dont 4 lois de finances rectificatives). Ainsi, le contribuable peut se sentir légitimement perdu face à cet océan normatif. Pour lui venir en aide, cet article vient préciser les règles applicables en 2012 en matière d’impôt sur le revenu.

  • Toutes les personnes payant leurs impôts sur le revenu par mensualités ont vu le premier prélèvement passer sur leur compte bancaire le 16 janvier, et il en sera ainsi jusqu'au 15 octobre. A moins que l'impôt de l’année 2012 ne soit à la hausse, auquel cas et selon l'échéancier envoyé à l'automne, des prélèvements supplémentaires interviendront en novembre et décembre.

  • Lorqu'on décide de remplir sa feuille d'impôt sur Internet ou bien de régler ses impôts via Internet, il faut savoir que les délais sont différents de ceux qui sont proposées avec un traitement papier. En effet grâce à Internet il est possible d'allonger la durée et la date des impôts. Cet outil est donc une bonne aide pour les personnes un peu étourdis qui manquent à chaque fois la date des impôts.

  • Comme chaque année en 2012 il va falloir se plier au rituel des impôts et régler en temps et en heures toutes les formalités qui vont nous être imposées. Pour cela il est impératif de bien connaître le calendrier pour ne pas manquer la date des impôts en 2012 , et remplir correctement sa déclaration d’impôts 2012 au bon moment.

  • Le PEA (17/12/2013)

    Le PEA peut constituer un vecteur de défiscalisation très intéressant. En effet, il permet de bénéficier, sous certaines conditions, d’une exonération relative au produit de valeurs mobilières. L-Expert-comptable.com fait le point sur cet outil.

  • Agenda fiscal 2011 (17/12/2013)

    Voici les principales échéances fiscales concernant les particuliers en France, pour l'année 2012.

  • La date limite de déclaration des impôts en mai et juin 2011. Le fait de déclarer ses impôts est un acte citoyen que tout contribuable imposable à l’obligation de faire. Quand vous déclarez vos impôts, il y a des dates limites à respecter. En cas de non respect de ces limites, des pénalités pouvant entrainer des majorations sont appliquées. Cet article vous permet de ne pas perdre de vue les limites de déclaration des impôts, et donc de rester confiant au moment où celles-ci approcheront.

  • Les dates limites des impôts à respecter en 2011. Les impôts dus en 2011 ont des échéances que le contribuable doit absolument respecter. Le fisc autorise sous certaines conditions des délais supplémentaires aux assujettis. Si le délai imparti est dépassé, le contribuable devra alors payer une indemnité de retard qui peut évoluer avec le temps. Il est donc très important de respecter les dates limite pour être en règle avec l’Etat afin de ne pas voir son imposition majorée. Pour ce faire, voici les différentes dates de dépôt des déclarations en 2011.

  • Comme tous les ans, les impôts sont à payés en respectant les délais et les différentes dates imparties à leur paiement. 2011 n’y échappe pas. Cet article reprend les principales dates des impôts en 2011, afin que vous soyez en règle avec le fisc.

  • Il est très important de déclarer ses impôts à temps, au vu des pénalités pouvant frapper le contribuable. Ainsi, il est capital de connaître la date à laquelle la déclaration d’impôt sur le revenu doit être déposée et l-Expert-comptable vient vous apporter quelques précisions sur ce point.

  • Combien de temps avez-vous pour payer vos impôts ? Si vous souhaitez augmenter les délais de paiement de vos impôts, sans pour autant être pénalisé, sachez que l’Etat admet des délais supplémentaires afin que le contribuable puisse s’acquitter de l’impôt. Si le délai imparti est dépassé, dans la plupart des cas, le contribuable devra s’acquitter d’une indemnité de retard. Il est donc très important d’être en règle avec l’Etat. Dans quels cas des délais supplémentaires peuvent être accordés ? Dans cet article, nous verrons les différentes exceptions qui allongent les délais de paiement des impôts.

  • Chaque année, la date de déclaration des impôts est fixée par le ministère du Budget et des Comptes Publics, le plus souvent fin mai. Improprement appelée « date de déclaration des impôts » quand le terme le plus adéquate serait « date de déclaration des revenus », cette date est une limite légale à ne pas transgresser, sous peine de subir une majoration des sommes dues de 10%.

  • Cet agenda vient vous rappeler les principales échéances fiscales concernant la fiscalité des particuliers.

Besoin d'un expert comptable ?
Nous le trouvons pour vous ! C'est rapide et gratuit !
  • Votre entreprise est-elle déjà créée ?
  • Avez-vous déjà des salariés ?
  • Quel est votre secteur d'activité ?
  • Votre nom :
  • Votre téléphone :
  • test

En partenariat avec trouver-mon-comptable.com