La prime de fin d'année

La prime de fin d’année est de ce genre de petit bonus qui vous permet de passer les fêtes de fin d’année de façon un peu plus confortable. Que se cache-t-il derrière ce treizième mois ? Qui peut en bénéficier ? Quand ce petit pécule va-t-il parvenir dans votre tirelire ? Voici nos éléments de réponse !

Qui peut toucher la prime de fin d’année ?

La bonne nouvelle avec la prime de fin d’année, c’est qu’en théorie elle s’adresse à tous les salariés, à condition que votre convention collective le permette. Pour pouvoir y prétendre, il faut néanmoins avoir deux mois d’ancienneté dans l’entreprise au minimum, ne pas avoir été licencié pour faute grave ou lourde, et enfin, il ne faut pas avoir démissionné.

A combien s’élève la prime de fin d’année ?

En fait, cela peut dépendre de nombreux facteurs. Selon le secteur d’activité ou votre entreprise, le montant de la prime de fin d’année sera différent.La prime de fin d’année peut correspondre à un pourcentage de la rémunération annuelle, ou à montant forfaitaire précisé dans la convention collective. Enfin, il peut s’agir de l’équivalent d’un mois de salaire, c’est le fameux treizième mois. Si votre convention collective ne prévoit aucune disposition particulière, la prime de fin d’année sera calculée sur la base de vos rémunérations perçues entre le mois de juillet de l’année en cours et le mois de juin de l’année précédente. Sachez également que ce montant peut varier en fonction de votre ancienneté dans l’entreprise.

La date de versement de la prime de fin d’année

La prime de fin d’année est versée… en fin d’année ! Et oui, c’est aux alentours du 20 décembre que cette prime est généralement perçue. Raison de plus pour croire au père noël !